Samedi 15 décembre - Nous sommes 7 à rejoindre les 2 bus du comité de l'Aube stationnés à Troyes. Levés à 4 h 30, nous retrouverons notre maison et notre lit le dimanche à la même heure ! 5 h 30 de bus pour rejoindre Kaysersberg, dont 45 mn de pause sur l'aire d'autoroute de Toul. Nous mettrons 6 h pour le retour comprenant seulement 15 mn de pause. (Gilets jaunes et route neigeuse nous ont bien ralentis).

C'est avec enthousiasme que nous arrivons à midi 30, le sac à dos vide pensant bien s'alimenter au chaud dans un troquet. Oups, tout est déjà complet ! Aucun restau ne veut de nous ! Nous nous contenterons d'une "croûte gratinée aux lardons" accompagnée d'un vin chaud consommés debout. Il y a foule dans les rues. A 14 h, nous nous regroupons auprès de Michel Frantz pour une petite randonnée de 5 km à la découverte de Kientzheim, petit village voisin. C'est une très bonne idée, nous apprécions cette commune paisible… Au retour vers Kaysersberg nous bifurquons vers les ruines du château qui domine la ville. Puis il faut absolument que nous trouvions de quoi dîner. Restau après restau, regard sur les menus et leurs tarifs, demande de réservation pour 19 h... Après maints échecs, "le garde Manger du Paysan" nous accepte ce soir, rendez-vous à 18 h 30.Ouf ! Nous pourrons manger au chaud avant de remonter dans le bus ! Kaysersberg ne se désemplit pas, des enfants fatigués pleurent, les boutiques sont pleines à craquer et la nuit commence à tomber. Une petite pause bien appréciée pour goûter dans un immeuble géré par une association locale. Nous faisons quelques emplettes, visitons les chalets de Noël, l'église, puis nous nous posons enfin derrière une table accueillante. Nous avons bien mérité notre apéro et notre repas ! … Et même pas d'attente du bus, nous y arrivons à l'heure… et les derniers ! Quelle belle journée bien occupée !